Histoire de la Famille

AitLyazid Miel certifies pure naturelHoney
Miel ait Lyazid Apiculture naturel medicament

Bahssin un jeune licencié, sérieux, dynamique et motivé, du Douar Ait hsein, commune rurale d’Idmine, relevant de la Préfecture d’Agadir Ida Outanane, son environnement pénible auquel il a vécu, l’éloignement de la faculté du Douar (environ 50 km) et sa situation financière précaire n’ont pas pu l’empêcher de terminer ses études. Malgré cela il a obtenu sa licence dans le dur, mais cette dernière est venue avec une tragédie, un bouleversement qui a changé sa vie, son père le pilier de la maison les a déjà quitté, un accident a soudainement ôté sa vie. Bahsin était sous le choc, rien n’a plus d’importance, ce qui suscitait son intérêt hier devient embêtant aujourd’hui, son père était un chauffeur de camion qui se bat pour faire vivre sa famille, mais malheureusement le drame a laissé derrière le jeune homme ses 3 frères et sa sœur. La vie est une jungle impitoyable, Bahsine n’a pas pu trouver un travail pour aider sa famille dans sa souffrance. Seul, désappointé et frustré, il a laissé tomber tous ces rêves et il a trouvé un petit boulot dans le Douar qui satisfait à peine ces besoins et ceux de sa famille.

Ait Lyazid est une grande famille dans la région, connu et reconnu par l’apiculture qui est une pratique ancestrale, leur savoir faire et l’excellence dans leur métier ont fait briller leur nom dans la région, la sagesse des ancêtres a bâti un miel de référence, même les habitants des autres Douars viennent chez la famille pour recevoir sa bénédiction. Bahssin voulait alors revivre cette image, à l’aide de ces oncles et ses frères ainsi exploiter ses études. Le commencement était pénible, état dépressif, manque de ressources financière et matériels, mais il était capable de prendre la lune avec ses dents. Face à une volonté et détermination, il a commencé avec 10 ruches traditionnelles et s’est battu pour extraire le miel et le commercialiser, ainsi créer un statut pour son projet, après une période de vaches maigres, il a reçu la licence pour créer la coopérative, chose qui a donné un rayon de lumière à sa voie et grandit alors son projet avec 30 ruches modernes, il ne s’est pas arrêté là, il avait les nerfs solides, les ruches modernes sont devenues 70 et maintenant la coopérative a atteint avec persévérance 150 ruches modernes et 40 ruches traditionnelles.

Abonnez-vous pour les Nouveauté
Suivez-nous